Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Thé, un élixir de longue vie ?

Le Thé, un élixir de longue vie ?

C'est la boisson favorite des Anglais. Venue de chine, elle débarque en Europe au XVIIe siècle. Louis XIV en raffole, mais c'est bien le seul à la cour de France. 

Les chinois boivent du thé depuis cinq mille ans, mais il faut attendre le début du XVIIe siècle pour que les premiers ballots de feuilles de l'élixir de l'immortalité arrivent en Europe. 

Les classes populaires n'ont pas les moyens de s'en offrir et disposent de tellement de tisanes que le thé passe totalement inaperçu. Sauf en Angleterre où, du paysan au lord, il connaît un vif succès. L'arrivée du thé en Angleterre a lieu dans un contexte particulier, la mode est alors aux cafés, les coffee-house. A la même époque, Catherine de Bragance, infante portugaise et jeune femme du roi d'Angleterre, a l'habitude de boire du thé à toute heure de la journée. Apprécié à la cour,  très rapidement, le thé devient la boisson nationale anglaise avec tous les rites qui s'y rattachent. 

Les Français sont nettement moins séduits. À part Louis XIV qui l'apprécie beaucoup, surtout quand il reçoit une coupe à thé en or, cadeau du roi de Siam. Sa belle soeur, la princesse Palatine, le juge tout juste bon à vider la vessie et continue à lui préférer les bières de son Allemagne natale. Le thé est jugé dangereux par certains médecins. D'autres assurent qu'il guérit au moins vingt-deux maladies. Audiger, un célèbre maître d'hôtel, affirme en 1692 qu'il permet d'abaisser les fumées du cerveau, de rafraîchir et de purifier le sang. À la même époque, François Massialot, cuisinier de son état, conseille d'en fumer les feuilles comme le tabac.

Rare et cher, le thé est vu comme une boisson d'oisifs, de femmes, d'intellectuels. Dans les cafés, on le sert en carafe, mais il a beaucoup moins de succès que le café et le chocolat.

En Angleterre, la consommation ne cesse d'augmenter. François de La Rochefoucauld en témoigne en 1784 : «On le prend deux fois par jour...Le sucre ou la cassonade, qui est nécessaire en grande quantité et qui est fort cher, n'empêche pas que cet usage ne soit général sans aucune exception». 

La bataille commerciale fait rage avec les autres nations. L'East India Company s'empare du monopole du thé chinois entre 1715 et 1834. 

Ses méthodes agressives ont une conséquence de taille : la perte par la Grande-Bretagne de ses colonies américaines. Le 16 décembre 1773, exaspérés par les taxes qu'on leur impose, les habitants de Boston jettent à la mer les 342 caisses de thé de trois bateaux de la compagnie. Cette Boston Tea Party est l'acte de naissance de la révolution américaine. De manière plus pacifique, Anglais et Américains s'affrontent de nouveau au XIXe siècle dans le courses de clippers, ces bateaux ultrarapides, spécialement créés pour que les précieuses cargaisons ne souffrent pas du voyage. 

Pendant ce temps, en France, la bourgeoisie se met à boire du thé. À Limoges, on fabrique des services spéciaux en porcelaine mousseline, d'un blanc immaculé, qui permet de mieux apprécier la couleur ambrée du breuvage. Les services à thé trônent dans les vitrines, prouvant le raffinement de leurs heureux propriétaires. 

Des salons de thé se créent à l'image de ceux existant en Angleterre. Ladurée est le premier en 1871

Avant-gardiste et créative, la Maison Ladurée mélange les genres : le café parisien et la pâtisserie, et donne ainsi naissance à l'un des premiers salons de thé de la capitale. Cette maison connue et reconnue pour ses célèbres macarons représente toujours la quintessence du luxe gourmand et raffiné.  (232, rue de Rivoli -Paris) 

Dames et jeunes filles de bonnes familles n'ont plus à craindre la vulgarité des cafés ! 

En Angleterre, le thé est aujourd'hui encore un pilier de la société britannique : Les Anglais en boivent tout au long de la journée ; ils commencent par le Early Morning Tea, souvent pris encore au lit avec des biscuits secs, puis continuent avec le Breakfast Tea qui accompagne un petit-déjeuner copieux, se servent une tasse vers 11 heures, ce qui leur permet de tenir jusqu'au classique Five o'clock Tea. Enfin, un dernier thé est souvent bu le soir, avant le coucher. 

Le Five o'clock Tea est un véritable rituel en Grande-Bretagne. Il consiste à prendre le thé entre 3 et 5 heures de l'après-midi, accompagné de friandises sucrées ou salées. Il existe trois types de thé l'après-midi : le thé à la crème, associé à des gâteaux, de la confiture ; le thé léger, accompagné de gâteaux et de bonbons ; et le thé complet, accompagné de scones de bonbons et d'un dessert.

Ces gourmandises servent à mettre en valeur le thé, tant dans sa mise en scène que dans sa dégustation, créant ainsi l'atmosphère cosy des «salons à l'anglaise». En Angleterre, pâtisseries, lait, sucre et citrons ne sont jamais oubliés ! 

On dit que cette tradition a été inventée par Anna Maria Stanhope, la duchesse de Bedford, au 19ème siècle. Elle aurait eu un malaise dans l'après midi, puis a bu un thé et une collation légère en privé dans son boudoir. Plus tard, elle a invité ses amis à la rejoindre, et peu de temps après, la société à la mode de l'époque buvait du thé et grignotait des sandwichs au milieu de l'après-midi.  Cette tradition anglaise d'inviter de la famille ou des amis à boire le thé dans l'après-midi se répandit rapidement dans toutes les couches sociales. De nombreux services et accessoires nécessaires au bon déroulement de la «cérémonie» furent ainsi crées puis vendus dans les magasin de Londres. Je cite par exemple : la boule à thé, le passe-thé, le sucrier, le pot à lait, la boîte à thé, etc.

Dans la haute société,  il existe quelques règles concernant le thé traditionnel de l'après-midi ; il doit être servi avec du lait que l'on verse sur le thé dans la tasse, le thé soit être siroté, pas bu, et la cuillère à café ne doit jamais être laissée dans la tasse, surtout en buvant du thé,  l'auriculaire doit être légèrement relevé. 

Aujourd'hui le thé de l'après-midi dans un hôtel de luxe est un tralala occasionnel ou une gâterie d'anniversaire, et il est moins associé à la haute société, car les Britanniques ont tendance à le consommer plusieurs fois par jour, de nombreuses manières et avec des saveurs différentes. 

Ne confondez pas le thé de l'après-midi avec le goûter, car le goûter n'est pas aussi raffiné et comprend de la viande, du poisson, des oeufs, du pain et des desserts. Il est servi en début de soirée ( après le retour du travail). 

Le thé, un élixir de longue vie ? 

Un article, issu d'une revue britannique de 1826, raconte le fait divers suivant : «A Penrith, dans la province du Cumberland, une femme nommé Mary Noble, vit principalement de thé depuis soixante-cinq ans, et elle est maintenant âgée de cent sept ans. Sa santé et sa vigueur se sont maintenues au point qu'elle marche encore sans bâton»...

Dans une étude parue à Londres en 1827 et intitulée Méthode sûre d'améliorer la santé et de prolonger la vie, un scientifique anglais évoque le nom d'un certain Jean Hussey, habitant de la ville de Sydenham, qui vécut cent dix-neuf ans et, pendant un demi-siècle, se contenta, pour son déjeuner, de seulement une tasse de «thé à la menthe adoucie avec un peu de miel»....

Une journée sans thé est une mauvaise journée. It's five o'clock. «A cinq heures, la vie de ma famille s'arrête pour le thé» proclame le prince de Galles. Sa Gracieuse Majesté, 94 ans, en boit tous les jours. Le thé royal fabriqué sur-mesure se compose d'un mélange de thé de Chine et de darjeeling aromatisé à la bergamote. Au XVIIIe siècle, Charles Grey l'invente et lui donne son nom. Le comte verse de l'huile de bergamote dans sa boisson, pour couvrir le mauvais goût de l'eau de sa propriété de Newcastle. La région est réputée pour ses mines de charbon. La bergamote contient des flavonoïdes. De puissants antioxydants qui améliorent la santé du coeur et aident à réduire le mauvais cholestérol dans le sang. Est-ce le secret de la longévité de la reine ?

Comment servir le thé :  Tout d'abord, il faut ébouillanter la théière pour réchauffer les feuilles de thé et leur permettre de libérer tout leur parfum. Ensuite, nous devons mettre dans la théière une petite cuillerée de thé par tasse, et une autre pour la théière, puis verser l'eau frémissante, jamais bouillante, sur les feuilles. Pour terminer, le thé doit être infusé de trois à cinq minutes.

Bonne dégustation ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Carole 04/12/2020 16:26

Quel blog luxueux ! Merci pour le thé ????

Clara 05/12/2020 09:00

Merci pour votre agréable commentaire !