Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 1er Mai - Blanc et rouge.

Symbole du renouveau du printemps au MOYEN ÂGE, c'est en 1889 que la fête prend une couleur politique et, en 1847, que la journée devient chômée. 

Fête du travail et du muguet porte-bonheur, le premier jour du mois de Flore, déesse des fleurs et du printemps, a revêtu au cours des siècles une autre signification, celle du retour des beaux jours et de la célébration de l'amour. 

Dès le Moyen Âge, pendant la nuit du 30 avril, les jeunes célibataires se rendent en forêt pour y couper «l'arbre de Mai», symbole du renouveau du printemps. Décoré de fleurs et de couronnes, il est ensuite planté devant la porte des parents de la jeune fille convoitée comme gage de fiançailles ou, parfois même, sur le toit de la maison.

 l'inverse son absence est signe de rupture ! Cet arbre peut être aussi érigé collectivement sur la place du village en l'honneur des filles à marier, mais aussi pour honorer un personnage de rang élevé. Ainsi, à Paris, chaque année, les clercs de la basoche le coupent dans les bois de Vincennes et le plantent dans la grande cour du Palais de Justice, toujours nommée depuis «La cour du 1er Mai».  Lyon, les imprimeurs élèvent un «mai» devant la porte du gouverneur. 

Avec les temps, les soupirants vont abandonner le coutume de l'arbre de mai pour l'offrande d'un bouquet de muguet. 

La tradition attribue à Charles IX, aux alentours de 1560, l'idée d'offrir du muguet aux dames de la Cour le 1er mai. Mais l'usage ne s'enracine véritablement qu'au tout début du XXe siècle en Île de France, et en particulier, dans les Yvelines, pays du muguet. Â Meudon, Chaville ou Rambouillet se déroule, chaque 1er mai, une fête du muguet au cours de laquelle une reine est élue. Le muguet est bientôt concurrencé par l'églantine, devenue l'emblème des revendications sociales. 

La fête du travail est d'origine américaine. 

Notre actuelle fête du travail tire son origine des grandes grèves et manifestations ouvrières du XIXe siècle, aux États-Unis. En 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour obtenir la diminution du temps de travail à huit heures par jour. L'action est lancée le 1er mai, date à laquelle les entreprises commencent leur année comptable, et où les contrats des ouvriers ont leur terme. 

En 1886, la grève générale du 1er mai, impulsée par les anarchistes, est largement suivie. Ils sont environ 340.000 dans tout le pays. À Chicago, la grève se prolonge dans certaines entreprises, et le 3 mai, la police charge la foule puis l'armée intervient, faisant 6 morts et de nombreux blessés parmi les grévistes de la société McCormick Harvester. Le lendemain à lieu une marche de protestation et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, une bombe explose devant les force de l'ordre tuant quinze policiers. Si les manifestants obtiendront gain de cause, le bilan sera lourd avec plus de dix morts également du côté des travailleurs. À la suite de cet attentat, cinq syndicalistes anarchistes sont condamnés à mort. 

Le drame a de telles répercussions dans le monde syndical qu'en juillet 1889, la IIe internationale socialiste, réunie à Paris à l'occasion du centenaire de la Révolution française et de l'exposition universelle, officialise cette date comme journée internationale de revendications ouvrières, en faveur de la journée de huit heures. Le 1er mai 1890 voit des défilés dans la plupart des pays d'Europe. 

Églantine
Églantine

Aux États-Unis comme en Europe, les ouvriers continuent d'exiger la journée de huit heures. De grandes manifestations sont organisées. Mais le 1er Mai, à Fourmies, dans le Nord de la France, l'armée tire sur le foule faisant plusieurs morts. En souvenir du sang versé, les militants vont choisir d'épingler une églantine écarlate. 

Le muguet ressort par hasard en 1895, grâce au chansonnier toulonnais Félix Mayol, créateur de la chanson Viens poupoule ! À son arrivée à Paris, le 1er mai, il est accueilli par son amie Jenny Cook avec un bouquet de muguet. Le soir même, l'artiste l'accroche à sa boutonnière pour la première de son tour de chant. Ce brin lui porte chance car son récital obtient un triomphe. Mayol décide de faire de ces petites fleurs blanches son emblème. Très populaire à l'époque, Mayol relance par la même occasion la carrière du muguet

Le 1er mai 1900, les grands couturier parisiens organisent un grande fête. Toutes les femmes présentes reçoivent quelques brins de muguet. Dès lors, les couturières en offrent chaque année à leurs clientes. Cette coutume évolua en fêtes du muguet dans toute l'Île-de-France, avec corsos fleuris, élection de reines de beauté, etc. Plus tard, Christian Dior fera du muguet l'emblème de sa maison de couture. 

Le 1er mai est férié en France depuis 1941

Au XXe siècle, le 1er mai est devenu la journée de lutte et de célébration des combats des salariés. Mais il n'est pas férié. En 1919, le Sénat qui vient de voter la durée du travail à huit heures, accorde à titre exceptionnel la journée pour fêter l'événement. Mais il faudra attendre 1941 et le gouvernement de Vichy pour que le 1er mai soit proclamé fête du Travail et jour férié. Sous l'occupation allemande, à l'initiative du secrétaire d'État au travail, le socialiste et ancien dirigeant de la CGT René Belin, le maréchal Pétain décrète le 1er mai comme «Fête du Travail et de la Concorde sociale» et en fait un argument de propagande. 

Le 1er mai a été, jusqu’ici, un symbole de division et de haine. Il sera désormais un symbole d’union et d’amitié, parce qu’il sera la fête du travail et des travailleurs. Le travail est le moyen le plus noble et le plus digne que nous ayons de devenir maître de notre sort.Philippe Pétain, 1er mai 1941, lors d’un discours à Commentry (Allier)

Ironie de l'histoire, c'est donc le régime de Vichy qui institue la fête du travail le 1er mai afin de récupérer le mouvement syndical, mais substitue à l'églantine, jugée trop révolutionnaire, le muguet. 

 la libération, le IVe République entérine la décision du gouvernement du maréchal Pétain et fait du 1er mai, par la loi du 29 avril 1947, un jour chômé et payé. 

Le blanc muguet a définitivement détrôné la rouge églantine. 

La façade de la boutique Dior Avenue Montaigne en 1987
La façade de la boutique Dior Avenue Montaigne en 1987

Tradition chère à la maison Dior, le 1er mai met chaque année à l'honneur le muguet, fleur-talisman de Christian Dior, symbole des beaux jours à la senteur exquise. Son nom évocateur et sa blancheur délicate illumineront nombre de ses défilés et silhouettes, à l'instar de la ravissante robe Muguet toute brodée de clochettes

Robe muguet de Christian Dior
Robe muguet de Christian Dior

Dior dédiera même, en 1954, une ligne entière à cet emblème du printemps. Par superstition, il cousait toujours un brin dans l'ourlet de chacune de ses créations ainsi que sur sa boutonnière. Aujourd'hui encore, ce tendre porte-bonheur ne cesse d'être réinventé par ses successeurs, fidèles à cette joyeuse douceur de vivre. En 2020, Dior Maison consacre au muguet une collection baptisée «New Lily of the Valley». (Muguet en Anglais).

Diorissimo
Diorissimo

Si l'utilisation du muguet exige une grande adresse de la part des parfumeurs, il n'en demeure pas moins très utilisé. Sa fragrance, symbolisant à la fois le romantisme, la gaieté et l'innocence, apporte une touche printanière très caractéristique. La fragrance se prête également bien à des déclinaisons sous forme de savons et de gels douches. Associé aux plus grands noms de la parfumerie, le muguet a contribué à de nombreux succès au fil du temps. Parmi les plus célèbres, on retient notamment Diorissimo (Christian Dior- 1956) Anaïs Anaïs (Cacharel - 1978), ou encore Chloé (Chloé-2008). Depuis 2006, Guerlain édite pour sa part Muguet, une édition limitée proposée tous les ans au printemps et présentée dans un flacon original exclusif. 

Fête du Muguet Rambouillet
Fête du Muguet Rambouillet

La fête du Muguet est restée une fête traditionnelle de Rambouillet qui a lieu tous les ans, des chars décorés de muguet sont construits pas diverses associations ! Lors de ce défilé, on peut apercevoir dans le premier char, la Reine du Muguet et ses dauphines. Il se termine devant le Château de Rambouillet, lieu où les plus beaux chars du défilé seront récompensés. 

Si le 1er mai est célébré presque partout dans le monde, il n'est pas chômé dans tous les pays. Férié en France, en Allemagne, en Belgique ou encore au Luxembourg, il est ouvré aux Pays-Bas et en Suisse. Au Royaume-Uni, c'est le premier lundi de mai qui est chômé. En Australie, la fête du travail est célébrée à différentes dates proches du printemps ou de l'automne. En Amérique du Nord, on distingue fête du travail et fête des travailleurs. Au Canada et aux États-Unis, c'est surtout le Labour Day, fête du travail, qui est unanimement célébré le premier lundi de septembre, en souvenir des 10.000 ouvriers new-yorkais qui avaient manifesté pour la première fois le mardi 5 septembre 1882, inaugurant le tout premier défilé de la fête du Travail.

Produit à grande échelle dans la région nantaise pour être vendu lors du 1er mai, le muguet peut également être cultivé dans les jardins ombragés et frais, ou se trouver à l'état sauvage dans les sous-bois. Mais attention, le muguet reste une plante très toxique, et il ne faut porter à la bouche ni les feuilles, ni les fleurs, ni les fruits, ni même l'eau du vase. Prenez donc vos précautions avec les jeunes enfants attirés par le parfum suave des clochettes blanches.

Quant aux cartes muguet de 1er mai, elles sont absolument sans danger, pour les grands comme pour les petits ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article